Les huiles végétales pour une chevelure de rêve

Les huiles végétales pour une chevelure de rêve

Huile végétale Oden

Déjà utilisées pour nourrir, protéger et structurer les cheveux dans l’Égypte Ancienne, la réputation des huiles végétales n’est plus à faire. Si leurs vertus sont reconnues depuis toujours, aujourd’hui nous comprenons pourquoi biologiquement et chimiquement elles représentent des trésors naturels pour la santé, la peau et les cheveux. Dans cet article, nous décortiquons les bienfaits et l’utilisation des huiles végétales pour une chevelure de rêve.

De la racine jusqu’aux pointes

 Pour comprendre comment bien soigner nos cheveux, il faut tout d’abord comprendre comment ils grandissent et de quoi ils se composent :

  • Ils commencent leur croissance dans le bulbe pileux qui contient le follicule pileux.  Localisés dans le derme, ils sont approvisionnés en oxygène et en nutriments grâce à la circulation sanguine,

  • La partie libre et visible des cheveux est la tige pilaire, elle-même composée de 3 parties :
    - La cuticule ou couche externe, permettant de protéger le cheveu,
    - Le cortex ou écorce, contenant la mélanine responsable de la couleur des cheveux,
    - La moëlle ou couche interne.

Ils sont composés de plusieurs éléments :
- de kératine (protéine qui donne sa souplesse et sa résistance au cheveu)
- de mélanines correspondant aux pigments colorants les cheveux,
- d’eau,
- de graisses (céramides, cholestérol et acides gras),
- de minéraux (calcium et fer)

Un cheveu en pleine santé est un cheveu résistant, doux et souple qui ne manque d’aucun élément essentiel. 

Pourquoi choisir les huiles végétales comme élixirs de soin cheveux ?

Choisir les huiles végétales pour soigner ses cheveux

 
Une huile végétale est extraite à partir des fruits ou des graines produits par les plantes. Elle concentre des nutriments tels que :
- des phytostérols
- des vitamines liposolubles (A, D, E, K…)
- des acides gras, composés majoritaires des huiles végétales, qui sont naturellement présents dans le cheveu.

 Il existe plusieurs catégories d’acides gras :
- Les acides gras saturés (acide caprylique, palmitique, stéarique, arachidique, etc.)
- Les acides gras insaturés, divisés en 2 sous-catégories :
- Les acides gras mono-insaturés ou oméga-9
- Les acides gras poly-insaturés ou oméga-3 et oméga-6

Grâce à leur conformation, ces acides gras vont avoir des bénéfices différents sur les cheveux :
- Les acides gras saturés et mono-insaturés (oméga-9), grâce à leur petite taille linéaire, vont pouvoir pénétrer le cheveu pour le traiter et le nourrir au sein de la tige capillaire,
- Les acides gras polyinsaturés, par leur conformation, vont rester à la surface du cheveu pour créer une barrière protectrice.

 Chaque huile végétale présente une composition unique dépendamment de la plante d’origine, de la partie du fruit extraite, ainsi que la méthode d’extraction. De ce fait, certaines huiles sont spécifiquement adaptées pour répondre à certaines problématiques.

 Si les huiles végétales sont utilisées depuis des siècles pour leurs vertus bienfaitrices, elles ont pu être boudées lors du développement de nouveaux ingrédients à l’ère industrielle permettant d’obtenir des textures de soins sensoriels tels que des gels, des crèmes ou des baumes. 

Alors pourquoi privilégier les huiles végétales pour le soin des cheveux aux après-shampooing et masques du commerce ?

Raison 1 : une huile végétale représente un produit actif à 100% de sa composition

En moyenne, les crèmes après-shampooings et masques sont composés de 75% d’eau et de 25% d’autres ingrédients comme des tensioactifs, des émulsionnants, des corps gras, des conservateurs, du parfum et des ingrédients actifs. La part d’ingrédients actifs est donc seulement d’en moyenne 1 à 5%.

Une huile végétale est un concentré de nutriments 100% actifs pour vos cheveux.

Raison 2 : une huile végétale présente une empreinte carbone plus faible 

Si de plus en plus de produits de soin commercialisés sont aujourd’hui vendus sous l’allégation “Made in France”, sachez que seulement les ingrédients sont assemblés en France. Cette mention ne signifie pas que les ingrédients ont été cultivés, transformés, puis assemblés en France. Chaque ingrédient composant votre soin peut donc avoir une origine différente, ce qui alourdit l’empreinte carbone du produit en général.

Une huile végétale représente un ingrédient actif à part entière, avec peu d’étapes de transformation et économes en énergie. Elle comporte donc, en général, une empreinte carbone moins importante. 

Raison 3 : une huile végétale est multifonctionnelle

Dans cet article, les bienfaits des huiles végétales sont spécifiquement expliqués pour le soin des cheveux mais, en général, leurs vertus s’étendent aux soins de votre peau ou de votre santé. Une huile végétale peut donc être utilisée pour plusieurs problématiques corporelles.

Les huiles végétales représentent ainsi un choix écologique et économique.

Les huiles stars pour les cheveux 

Les huiles stars pour les cheveux


Parmi les huiles végétales pour le soin des cheveux les plus connues, nous retrouvons :
- L’huile de noix de coco : Constituée de près de 90% d’acides gras saturés, elle pénètre la fibre en profondeur pour la nourrir intensément. Cette huile est indispensable aux chevelures présentant des longueurs sèches. Ses propriétés antibactériennes sont également intéressantes dans le cas des pellicules.

Pays de culture : Thaïlande, Inde, Philippines, Tanzanie, Brésil

 - L’huile d’avocat : Constitué d’approximativement 70% d’acides gras mono-insaturés (oméga-9), l’huile d’avocat est également une excellente huile nourrissante. Elle est également riche en vitamine E, un puissant antioxydant, lui permettant de lutter contre les radicaux libres induits par la pollution et à l’origine du vieillissement cellulaire prématuré.

Pays de culture : Mexique, Espagne, Israël, Kenya, Afrique du Sud, Corse

 - Le beurre de karité : Constitué en même mesure d’acide gras saturés et mono-insaturés saturés, sa texture de baume onctueux à faire fondre entre les mains permet d’assouplir, de nourrir, de protéger et de faire briller les cheveux. Il est particulièrement adapté aux cheveux très secs, frisés ou crépus. Son alter-ego français est le beurre d’amande.

Pays de culture (beurre de karité) : Afrique de l’Ouest

 - L’huile de ricin : Composée à 90% d’acide gras mono-insaturé appelé “ricinoléique”, la particularité de cette huile se trouve dans sa capacité à nourrir le cheveu en profondeur mais également dans sa texture très dense adhérant à la surface du cheveu pour le protéger. Appliqué directement sur le cuir chevelu, elle permet d’activer naturellement la micro-circulation sanguine, pour des cheveux sains et forts dès la racine, et favorise donc la pousse des cheveux. Son alter-ego français l’huile de graines de moutarde, très riche en acide érucique, lui conférant des propriétés similaires à l’huile de ricin.

Pays de culture (huile de ricin) : Inde, Chine, Brésil, Éthiopie

L’huile d’amande douce : Cette huile est riche en composés essentiels pour les cheveux comme les vitamines A et E, le calcium et le fer. Composée à 75% d’acides gras mono-insaturés et à 25% d’acides gras poly-insaturés, elle permet donc de nourrir le cheveu en profondeur, mais également de former un film protecteur à la surface du cheveu. Si les propriétés apaisantes de l’huile d’amande douce sont connues pour les peaux sensibles, elles sont également intéressantes pour les cuirs chevelus réactifs en cas de psoriasis ou d’eczéma.

Pays de culture : France, Californie, Espagne, Italie

L’huile de jojoba :  Presque entièrement constituée d’acides gras mono-insaturés, cette huile à la texture fluide et facile à l’application est reconnue pour ses propriétés nourrissantes et sébo-régulatrices. Elle est donc particulièrement intéressante pour les types de cheveux racines grasses et pointes sèches puisqu’elle va permettre de réguler les excès de sébum du cuir chevelu tout en nourrissant les longueurs. Son alter-ego français est l’huile de noisette présentant les mêmes vertues.

Pays de culture : Californie, Mexique, Argentine, Israël, Australie et Pérou

L’huile d’olive : 75% d’acides gras mono-insaturés, elle reste idéale pour nourrir, renforcer et faire briller les cheveux secs et dévitalisés mais aussi pour préserver leur éclat et leur couleur.

Pays de culture : France, Espagne, Italie, Maroc, Grèce, Turquie

Les problématiques capillaires sont souvent multiples et une huile végétale ne permet pas toujours de résoudre tous les déséquilibres en même temps. C’est pourquoi, il est possible d’associer plusieurs huiles pour créer un produit multi-usage. 

C’est par exemple le cas de l’huile pour cheveux de la marque ODEN. Composée de 5 huiles végétales (olive, noisette, moutarde, amande douce et prune), elle permet l’apport nécessaire en acides gras mono-insaturés et saturés capables de pénétrer la fibre capillaire et de nourrir le cheveu en profondeur. Elle se compose également d’huile de moutarde, excellente pour favoriser la pousse et fortifier la racine capillaire. Ce puissant élixir est composé d’huiles vierges de pression à froid, dont les plantes sont cultivées et transformées en France.

La France, grâce à sa diversité climatique et de ses cultures agricoles, regorge de plantes thérapeutiques dont les bienfaits restent encore à valoriser et à démocratiser dans nos produits de soins.

Comment utiliser ses huiles végétales ? 

Pour soigner vos cheveux, le meilleur moyen d’apporter un soin complet par vos huiles végétales est d’associer deux utilisations : 

 - En bain d’huile en complétant avec un massage du cuir chevelu, pour fortifier et revitaliser vos cheveux dès la racine

Appliquez votre huile sur l’ensemble des cheveux des racines jusqu’aux pointes. Réaliser un massage du cuir chevelu, à l’aide de vos doigts ou grâce à une brosse stimulante, permettant d’activer la circulation sanguine, de favoriser la régénération cellulaire et donc de fortifier les follicules pileux. Laisser poser votre huile entre une heure et une nuit. Réalisez ensuite votre shampooing pour nettoyer l’excédent. En fonction de la santé de vos cheveux, ce bain d’huile est à réaliser 1 à 4 fois par mois.  

Astuce : Pour rincer l’huile en excès, n’hésitez pas à faire 2 shampooings successifs (si possible sans sulfates, pour ne pas agresser votre cuir chevelu), de la même façon que le fait votre coiffeur lorsque vous allez en salon. Vous éviterez l’effet gras et lourd qui peut décourager l’utilisation des huiles végétales.

- En application quotidienne sur cheveux secs, pour nourrir, donner un coup d’éclat et structurer vos longueurs 

Prélevez quelques gouttes d’huile et chauffez-la dans la paume de vos mains. Appliquez ensuite l’huile uniformément sur vos longueurs. Les acides gras contenus dans l’huile vont soigner le cheveu en profondeur, tout comblant les aspérités de la couche externe pour une protection durable.

Attention : N’utilisez pas d'appareils chauffants après avoir appliqué votre huile de soin.

Un dernier conseil : Pour apprécier pleinement les bienfaits de vos huiles végétales, évitez les produits contenant des silicones.

Sachez que de nombreux produits capillaires “conventionnels” contiennent des ingrédients appelés silicones*. Ces ingrédients synthétiques favorisent le gainage de la fibre capillaire. Pour cela, ils viennent se positionner sur les écailles de vos cheveux endommagés et lissent les cuticules à leur surface, pour des cheveux d’apparence sains et très doux au toucher

Puisqu’ils se positionnent à la surface de vos cheveux, ils empêchent les précieuses huiles végétales de pénétrer correctement et de renforcer la couche externe du cheveu, et donc, d’agir en profondeur pour soigner vos cheveux. D’autre part, ces ingrédients sont difficilement rinçables et restent présents sur vos cheveux jusqu’à 2 à 4 mois après utilisation de vos produits. 

Par analogie, les silicones se comportent comme un pansement sur une plaie, alors que les huiles végétales sont un principe actif qui va traiter la source du problème. 

Vous l’aurez compris, pour apprécier les bienfaits de vos rituels de soins avec des huiles végétales, bannissez les produits siliconés de votre salle de bain.

*Pour repérer les silicones dans les produits capillaires, surveillez dans la liste d’ingrédients (INCI) les noms comportant des termes tels que : Trisiloxane, Dimethicone, Cyclopentasiloxane ou Cyclohexasiloxane, par exemple. 

Astuce : les produits certifiés bio par les labels tels que Ecocert, Cosmebio et Cosmos interdisent les silicones.